MedecineTibet

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Médecine tibétaine
Index de l'article
Histoire de la médecine
Tantras
Résultats
Toutes les pages

 

Histoire de la médecine tibétaine



Traditonnellement, le Tibet est constitué des trois régions principales que sont l’Ü, le Khams et l’Amdo bien que, désormais, les chinois l’ont divisé en cinq : la région autonome du Tibet (Xizang), le Qinghaï, le Sichuan, le Gansu et le Yunnan. La superficie totale du Pays des Neiges est de 2.500.000 km2.


Parmi les cinq sciences fondamentales offertes aux tibétains, la science médicale est la principale. Son histoire est très ancienne ; elle remonte à l'origine de ce peuple.

 

Découverte de la médecine

La lutte contre les différentes maladies et les éléments n’ayant eu de cesse, chacun s’est employé à soigner son corps. A l’origine, comme la société n’avait que de la nourriture grossière à consommer, beaucoup de maladies étaient liées à la mauvaise digestion. Puis les hommes découvrirent la cuisson par le feu et l’utilisèrent. L’organisme ayant du mal à assimiler les aliments crus et froids, ils firent chauffer, bouillir ou griller l’alimentation, et purent ainsi stopper les maladies digestives.

 

Par exemple, en faisant bouillir l’eau, la chaleur pénètre le corps. Cela facilite la digestion et se révèle également bénéfique pour tout type d’affection.

 

A Tsenpo, le ministre Rulékyé, dynamique et intelligent, fit construire des ponts, cultiver les terres, extraire les minerais de fer, de cuivre, d’argent et d’or. les vaches et les taureaux, les dris (femelle du yack) et les yaks furent désormais abrités dans des étables et la production des fermiers et nomades s’accrut alors. Grâce à ce développement, on apprit à fabriquer la bière avec les céréales et le beurre avec le lait. C’est ainsi que l’on découvrit par ce biais de nouveaux traitements : la lie de bière fut employée pour soigner les blessures, le beurre fondu pour arrêter l’>
De manière générale, toutes les substances externes et internes sont constituées des quatre éléments et, de leur état d’Quatre Tantras de médecine. Elle comptait plus de 300 élèves.

 



 

Accueil Médecine tibétaine