MedecineTibet

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Astrologie

L'astrologie dans la tradition tibétaine


Dans sa recherche de diverses techniques bénéfiques pour la santé et pouvant préserver des différentes souffrances physiques ainsi que des maux naturels, l'ancien peuple tibétain a établi de manière détaillée les qualités les plus évidentes de la nourriture (ses effets positifs et négatifs) et du climat (variation des températures...).

 

Après quoi, à l'époque du roi NYATRI TSENPO, deux sortes de savants sont apparus dans les domaines de la médecine et de l'astrologie, appelés respectivement : "la pratique médicale qui sait ce qui est bénéfique" (tib. Phan Shes sMan dPyad) et "l'astrologie qui connaît la circonvolution stellaire" (tib. bsKor Shes mKhan).

 

Avec les Quatre Tantras composés par le savant thérapeute YOUTHOK NYINGMA YÖNTEN GONPO, comme la tradition scripturale de la médecine était complète dès le 8e siècle, elle abordait clairement, entre autres sujets, celui qui concerne les quatre saisons. Selon la tradition tibétaine, l'astronomie et l'astrologie font partie intégrante du travail d'un hôpital.

 

Chaque année, un médecin expert en calculs établit toutes les prévisions, heureuses comme malheureuses, pour l'année à venir. La tradition reliant la médecine à l'astrologie ne s'est pas dégradée ; elle est encore communément pratiquée de nos jours, qu'il s'agisse de l'Institut de Médecine et d'Astrologie de Lhassa, celui de Dharamsala ou encore tous les grands hôpitaux du Tibet, y compris les régions du Kham et de l'Amdo. Le calendrier tibétain comprend 12 lunaisons par an.

 

Les mois les plus longs comprennent 30 jours et les autres, 29. Tous les mille ans environ, un mois supplémentaire est ajouté: les lunaisons sont réparties de manière égale entre les quatre saisons. Avec le succès de la tradition du Kalachakra au Tibet, les douze Maisons planétaires et les cinq éléments combinés aux 12 années y ont été ajoutés pour le calcul astrologique. 12 années correspondent à ce que l'on appelle le petit cycle stellaire (rab-byung chung-ba) et 60 ans, au grand cycle stellaire (rab-byung che-ba). Le premier cycle a débuté en l'an 1027.

 

Actualités

Toutes nos actualités, dates de conférences et stages par mail :

 




Accueil Astrologie